Plancher d’ingénierie

Choisir le bon plancher ingénierie pour la maison

Installer un plancher d’ingénierie pour votre maison est une étape importante dans un projet de rénovation résidentielle. Il est donc important d’y réfléchir très sérieusement! Si vous décidez d’opter pour un parquet en bois dur? Je vous recommande vivement d’opter pour un plancher d’ingénierie plutôt que pour un plancher de bois franc.

Plancher d’ingénierieL’aspect et le toucher du plancher d’ingénierie sont identiques à ceux des parquets en bois massif. Mais ils sont souvent moins chers, plus durables et plus respectueux de l’environnement. En effet, il est constitué d’une fine couche de bois de surface fini. Comme le chêne ou le noyer, qui est ensuite fixée à un noyau de contreplaqué plus solide.

Bien que les planchers d’ingénierie ne détiennent pas la majorité des parts de marché des parquets en bois dur. Bien que celles-ci soient actuellement en augmentation. Il existe déjà une grande variété de planchers d’ingénierie sur le marché. Et le choix peut être un peu intimidant.

Avant d’en venir à l’esthétique. Il est important de s’assurer que le plancher d’ingénierie que vous choisissez est physiquement adapté à la pièce de la maison dans laquelle il sera installé. Le facteur le plus important à cet égard est, comme on peut s’y attendre, l’eau.

Bien que le plancher de céramiques soit plus courant dans les salles de bains ou les pièces de service. Certaines variétés de revêtements de sol d’ingénierie conviennent également aux zones humides. Telles que les salles de bains, à condition qu’elles soient correctement installées.

Attention où vous allez installer votre nouveau plancher d’ingénierie

Cependant, la plupart des planchers d’ingénierie ne sont pas adaptés aux zones humides. Il est donc important de vérifier les détails du revêtement de sol sur le site web du détaillant. Le plancher d’ingénierie adapté aux salles de bains est généralement des revêtements multicouches. Ce qui signifie que les lattes des planches sont constituées de plusieurs couches de contreplaqué (généralement 11).

Toutefois, ces planchers multicouches ont tendance à être plus chers que les planchers techniques à trois couches. Les planchers multicouches sont également plus souvent adaptés aux sols porteurs, mais vous devez quand même vérifier sur le site web du détaillant pour vous en assurer.

L’essence de bois utilisée dans la couche d’usure est le choix esthétique le plus important pour votre nouveau parquet. Car elle détermine la couleur et le grain de la surface du sol.

Le chêne reste l’essence de bois la plus utilisée dans le plancher d’ingénierie en raison de son faible coût. Et de la neutralité de sa couleur et de son veinage. Cependant, comme le plancher d’ingénierie n’utilise que quelques millimètres du bois souhaité en surface.

Les gens peuvent se permettre d’avoir des essences de bois plus luxueuses pour leurs planchers. Par exemple, l’utilisation du noyer noir d’Amérique dans le plancher d’ingénierie ainsi que d’espèces exotiques comme le Jatoba et le Tali, ce dernier est un bois africain. Ces genres de bois exotiques sont de plus en plus répandus.

Lorsque vous avez choisi une essence de bois pour votre plancher

L’étape suivante consiste à décider de la qualité que vous souhaitez lui donner. La qualité du bois dépend essentiellement de la quantité de nœuds. Mais aussi de la croissance estivale et d’autres “défauts” tels que les stries minérales. Toutefois, cela dépend de vos goûts personnels.

Si vous souhaitez obtenir une décoration plus champêtre avec votre nouveau parquet. Il vaut mieux choisir un bois de qualité rustique! Il est moins cher, avec ses nœuds caractéristiques et ses variations de couleur.

Le bois de qualité Select est le plus cher et présente moins de défauts et une coloration plus uniforme. Un plancher d’ingénierie de qualité Select peut être très utile. Surtout si vous essayez de créer un espace de vie minimaliste et contemporain.

La finition est, comme son nom l’indique, le dernier élément à prendre en compte pour votre nouveau plancher d’ingénierie. La finition fait référence à la façon dont la surface du parquet a été traitée pour lui donner un aspect distinctif. Une finition courante qui est effectuée sur presque tous les parquets en bois dur est une finition brossée.

Le bois est abrasé avec une brosse à rouleau métallique pour enlever la croissance douce de l’été. Et ainsi laisser une surface texturée qui suit le grain. Il est également courant d’abîmer la surface du parquet pour lui donner un aspect vieilli. Le bois peut être enfumé pour lui donner une couleur grise moins vive. Ou gratté à la main pour donner l’impression d’un sol ancien qui aura été restauré.

Les différentes finitions du plancher d’ingénierie

Les revêtements de plancher d’ingénierie peuvent également être finis avec divers produits chimiques pour protéger et modifier la couleur du bois. Le bois peut être huilé pour lui donner une couleur plus foncée et éviter les taches. Mais il n’offre pas la même protection physique qu’une laque.

Une finition laquée peut consister en une finition laquée mate ou satinée. Les deux rendent la surface du revêtement de sol résistante aux rayures. Mais une laque mate offre une surface non réfléchissante alors qu’une laque satinée offre un léger reflet.

Cette définition couvre les planchers d’ingénierie les plus courants en fonction de l’essence, de la qualité et de la finition. En choisissant un revêtement de sol à la fois physiquement adapté à votre environnement et dans un style dont vous ne vous lasserez pas. Vous devriez pouvoir le conserver pendant des décennies. Maintenant, voyons comment installer le plancher ingénierie.

Comment installer un plancher d’ingénierie

Le plancher d’ingénierie gagne rapidement en popularité dans le monde entier en tant qu’alternative viable aux plancher de bois franc. Tout en étant considérablement moins cher!  Le plancher d’ingénierie est plus performants à plusieurs égards. Ce qui explique sa part de marché croissante.

Contrairement au plancher stratifié, le plancher d’ingénierie est composés à 100 % de bois véritable. Et la couche de surface du plancher est une authentique coupe de bois dur de première qualité. La différence réside dans le fait que le plancher d’ingénierie est constitués de plusieurs couches.

La couche de surface étant en chêne ou en noyer, un bois plus cher. Et les couches centrales sont en contreplaqué. Qui est un composé moins cher, mais très durable.

C’est cette construction en couches qui rend le plancher d’ingénierie à la fois moins chers et plus stables. Car ils sont moins sujets à l’expansion et au gauchissement qui peut se produire sur le plancher en bois franc.

La pose d’un parquet d’ingénierie

Pour ce qui est de l’installation d’un plancher d’ingénierie. Il est possible de l’installer comme un plancher flottant. À condition que le substrat soit approprié et qu’une sous-couche soit utilisée.

Installation plancher ingénierie
L’Installation du plancher ingénierie directement sur un plancher de vinyle

L’installation d’un plancher flottant est souvent moins coûteuse que l’utilisation d’une colle ou d’une vis. Et permet d’accéder facilement au sous-plancher si nécessaire.

Toutefois, pour poser un plancher flottant. Le support devra être à la fois plat et résistant à l’humidité. Un sous-plancher de béton inégal peut être facilement réparé grâce à l’application d’un composé auto-nivelant. Ce composé remplit automatiquement les zones inégales en coulant par gravité. Par la suite il sèche pour donner une surface parfaitement lisse.

Si vous installez votre plancher flottant sur une base en béton? Une membrane étanche sera nécessaire pour empêcher l’humidité du sous-plancher de remonter et d’affecter votre plancher d’ingénierie. Heureusement, de nombreuses sous-couches ont été mises au point. Elles intègrent une couche contre l’humidité. Et assurent une bonne protection tout en formant une base de désolidarisation pour le plancher.

De nombreuses variétés de membranes de sous-couches sont disponibles pour vous! Certaines membranes auront des propriétés de flux thermique. Tandis que d’autres sont conçues pour insonoriser le plancher. Mais tous ces produits ont le même principe de base. À savoir fournir une surface amortie sur laquelle votre sol flottant peut reposer.

Lorsque vous avez choisi votre plancher d’ingénierie

Maintenant que vous avez choisi la sous-couche appropriée et le plancher d’ingénierie. Il faut attendre avant de l’installer! Vous serez probablement assez enthousiaste pour commencer le travail dès la livraison des planches. Mais avant, il est essentiel que vous permettiez à votre plancher de s’acclimater à son nouvel environnement.

Il est probable que votre nouveau plancher aura subi des conditions d’humidité causé par des changement de température. Surtout lors de son entreposage ou de ces différents déplacements dans des boîtes de camions de transport.

Il est très important que votre plancher s’adapte à ces nouvelles conditions.

Sinon, votre plancher d’ingénierie est susceptible de se dilater ou de se contracter. La plupart des artisans conseillent de laisser votre plancher d’ingénierie dans la pièce pendant environ 10 jours avant son installation. Ceci pour permettre ces ajustements, car il serait désastreux que ces variations se produisent après la pose du plancher.

Le plancher d’ingénierie est souvent dotés d’un profilage à rainure et languette qui facilite l’emboîtement des planches. Mais la plupart des planchers d’ingénieries modernes sont désormais dotés d’un système d’installation facile à cliquer.  Qui fonctionne selon un principe similaire, mais qui fait que les planches se verrouillent ensemble une fois emboîtées ce qui élimine le besoin d’utiliser des adhésifs.

Lors de la pose de votre plancher d’ingénierie, il est important de laisser un espace de 10 mm entre votre parquet et les murs de la pièce. En effet, bien que le plancher soit maintenant adapté à la pièce. Il est probable que votre plancher d’ingénierie se contracte et se dilate tout au long de sa durée de vie.

Votre nouveau parquet à besoin d’espace pour le faire afin d’éviter qu’il ne se tasse ou ne se fende. Cet espace de 10 mm peut être discrètement dissimulé à l’aide d’un quart de rond ou d’une plinthe sous lesquels votre nouveau parquet flottant pourra s’étendre.