Abattage directionnel

Abattage directionnel, une technique que possède un expert

Il est impossible de dire que l’abattage directionnel ne comporte pas aucun risque! Car il s’agit d’un arbre ou des arbres à couper à la tronçonneuse et qui pourraient tomber au mauvais endroit.

En outre, chaque année, les statistiques de décès et de blessures résultant des travaux d’abattage sont alarmantes. Cette situation démontre bien qu’il est nécessaire d’exercer une grande prudence lors de l’abattage des arbres.

Abattage directionnel
Un ouvrier prépare l’arbre pour un abattage directionnel

Une bonne technique d’abattage et une connaissance approfondie sur les manipulations des équipements sont nécessaires. De manière à s’assurer du bon fonctionnement des outils et de la qualité des équipements de protection. Ceci peut réduire considérablement les risques pour l’abattage directionnel.

Les équipements standards de protection pour les individus œuvrant dans le secteur de l’abattage d’arbres sont des équipements offrant une protection passive.

Les normes de sécurité pour l’abattage

Pour l’abattage directionnel, vous devez suivre des normes de sécurité sévère et toujours faire preuve de prudence.

Comme les coussins gonflables dans les voitures, l’équipement protège en cas d’incident. Par exemple si un travailleur reçoit un coup de scie. Ou si une branche le heurtait lors de sa chute.

Pour l’abattage directionnel, l’équipement traditionnel est généralement constitué. Tout d’abord des chaussures de protection avec caps d’aciers pour mieux protéger les pieds. Ensuite d’un écran facial ou des lunettes de polycarbonate, d’un casque de sécurité, de mitaines ou de gants avec protection pour le dos de la main gauche. Et finalement, des pantalons spéciaux avec des protections additionnelles à l’avant ainsi qu’à l’arrière et sans oublier les bouchons auditifs.

Réaliser l’abattage directionnel d’un arbre comme un professionnel

La première étape consiste à s’assurer que vous avez tous les vêtements de protection à portée de main. Utilisez toujours des lunettes de protection et des bouchons d’oreille. Selon certains rapports sur les accidents de travail. L’abattage des arbres est la première cause de décès par rapport aux autres activités d’exploitation forestière.

Avant de procéder à l’abattage directionnel, examinez la zone et déterminez le meilleur chemin de chute pour l’arbre qui va tomber. Une zone appropriée pour l’abattage directionnel d’arbres est une zone sans gros rochers, ni terrain accidenté.

Cela permet non seulement d’éviter les fissures de l’arbre, mais aussi d’assurer la sécurité au cas où l’arbre se retournerait. Il est toujours plus facile d’abattre un arbre dans la direction où il est penché. De cette manière, vous pourrez laisser la gravité faire le travail pour vous.

Pour l’abattage directionnel, voici par quoi il faut commencer

Commencez par faire une coupe en haut et en bas de l’arbre. La coupe du haut est la première des deux coupes qui donnent une entaille en forme de V. La coupe du bas ou du dessous est la deuxième des deux coupes qui donnent aussi une entaille en forme de V.

L’entaille est pratiquée sur le côté de l’arbre qui fait face à la direction dans laquelle vous voulez qu’il tombe. Pour la coupe finale, faites la coupe en arrière qui est faite sur le côté opposé de l’entaille. Cette coupe déconnectera certainement tous les arbres de la souche en laissant une charnière qui aide à contrôler la chute de l’arbre.

La coupe en arrière est la troisième et dernière coupe et est effectuée du côté opposé de l’entaille. Cette coupe déconnecte presque tout l’arbre de la souche en laissant une charnière qui aide à contrôler l’abattage directionnel de l’arbre.

Déplacez-vous vers votre gauche ou vers votre droite à environ 6 mètres de l’arbre qui tombe. Ne reculez jamais de l’arbre qui tombe, car les fesses de l’arbre rebondissent pendant la chute. Enfin, coupez les branches de l’arbre et sciez-le en sections appelées bûches. N’oubliez pas de prendre la plus grande précaution à chaque étape de l’abattage directionnel d’un arbre.

À quoi faut-il faire attention lors de l’abattage directionnel d’un arbre

La première chose à laquelle vous devez faire attention lorsque vous abattez des arbres, ce sont les bâtiments environnants. Si vous ne faites pas attention à ce que vous coupez. Vous risquez de laisser tomber des branches sur votre maison. Votre assurance ne vous couvrira peut-être pas pour les dommages causés par la bêtise. C’est à cela que sert l’assurance des professionnels de l’abattage d’arbres.

Vous devez également être prudent autour de l’équipement. L’abattage directionnel d’arbres nécessite l’utilisation de puissantes tronçonneuses. Celles-ci peuvent facilement enlever les branches, mais aussi causer des blessures sérieuses si on ne les utilise pas correctement.

Vous aurez également besoin de cordes pour vous assurer que les branches et les morceaux de tronc de l’arbre ne tombent pas dans la mauvaise direction. Parfois, vous devez utiliser un véhicule pour aider l’arbre à tomber dans la bonne direction. Si le véhicule que vous utilisez n’est pas placé avec soin, vous finirez par l’écraser sous l’arbre abattu.

L’abattage directionnel est un travail pour des spécialistes

L’abattage directionnel d’arbres doit techniquement être effectué que par des personnes qui ont l’expérience du métier. Et que surtout l’entreprise doit bénéficier d’une couverture d’assurance adéquate. Dans le cas contraire, les dommages éventuels seront votre problème. Car l’assurance habitation normale ne couvre pas les accidents de cette nature. Il est beaucoup plus sûr d’engager un professionnel qu’une personne avec un panneau en carton sur le bord de la route.

L’enlèvement directionnel des arbres est rarement facile

Il y a des méthodes très spécifiques à suivre et des problèmes de sécurité à résoudre lors de l’abattage directionnel d’un arbre. Si vous ne suivez pas des règles de bases. Vous pourriez finir par blesser quelqu’un ou détruire la propriété de quelqu’un. Il est toujours bon d’engager quelqu’un qui a de l’expérience en matière d’enlèvement d’arbres, même si votre situation semble simple.

La première chose à faire avant d’abattre un arbre est de faire quelques calculs. Vous devez estimer la hauteur de l’arbre et sa distance par rapport aux objets et structures proches. Une fois que vous aurez ces informations, vous pourrez planifier un abattage directionnel plus sécuritaire pour couper l’arbre.

Si l’espace est particulièrement limité, vous devrez peut-être abattre l’arbre en morceaux. Par exemple, si le plus grand espace disponible est de 15 mètres de large et que l’arbre mesure 36 mètres de haut. Vous voudrez le faire en 3 coupes de 12 mètres. Mais avant de vous attaquer au tronc, vous devrez enlever toutes les branches, en commençant par le bas et en remontant vers la cime de l’arbre.

Une fois que vous avez commencé à vous attaquer au tronc

Plusieurs facteurs jouent contre vous ou parfois pour vous. Vous avez l’inclination naturelle de l’arbre, qui sera la direction la plus facile pour l’abattage directionnel l’arbre. Ceci à moins bien sûr qu’il n’y ait un bâtiment ou une autre structure dans la direction où l’arbre va tomber.

Votre plan d’abattage directionnel de l’arbre doit également intégrer toutes vos mesures de sécurité. Il est essentiel de vérifier si des lignes électriques et téléphoniques et des structures sont susceptibles d’être endommagées.

Installer votre matériel de manière à ce qu’une chute accidentelle de l’arbre ne vous blesse pas. Trouver un moyen de faire descendre en toute sécurité les grosses branches au sol. Il est aussi important de s’assurer que vos scies sont bien entretenues avant le début du travail.

Couper en fonction d’un abattage directionnel

La technique de coupe la plus élémentaire consiste à utiliser une corde et un harnais pour grimper à l’arbre. En coupant les branches avec une tronçonneuse au fur et à mesure. En général, on laisse ces petites branches tomber librement sur le sol.

Technique de câblage de l'arbre au complet
Technique de câblage de l’arbre au complet, coupes par de grosses sections de l’arbre à partir du haut vers le sol

Si vous devez faire preuve d’une prudence accrue ou si vous devez couper des branches plus grosses et plus dangereuses. Vous pouvez utiliser un piquet d’attelage pour accrocher une branche. Ensuite, vous la couper et la faite descendre avec précaution sur le sol.

La forme de coupe la plus avancée est appelée “câblage d’arbre complet”,  traduit au mieux du terme anglophone généralement utilisé (full tree rigging). voir la photo ci-haut

L’arbre est plutôt descendu en grandes sections. Chacune d’entre elles étant montée de manière à pouvoir être descendue avec précaution jusqu’au sol. Les branches sont finalement coupées alors qu’elles sont suspendues à quelques mètres au-dessus du sol.

C’est de loin la méthode d’enlèvement des arbres la plus coûteuse et la plus longue. Mais c’est aussi de loin la plus sûre pour les personnes et les biens environnants.

Enlèvement de la souche après l’abattage de l’arbre

Une fois que les branches et le tronc ont subi un abattage directionnel adéquat. La dernière partie de l’enlèvement des arbres est la souche. Il existe plusieurs façons de se débarrasser d’une souche. Par exemple l’injecter de produits chimiques pour la tuer. Vous pouvez la brûler, la déterrer, utiliser une dessoucheuse ou une méthode naturelle.