Inspection de maison au printemps

Conseils pour l’inspection de votre maison au printemps

Il faut procéder à l’inspection de maison au printemps lorsque les oiseaux gazouillent et fleurs commencent à fleurir. De plus vous pensez réellement à ranger votre parka. Hé, nous sommes au Québec, à quoi vous attendez-vous ?

Inspection de maison au printemps
L’inspection de votre maison au printemps doit être faite pour vous éviter des frais additionnelle.

Mais quoi inspecter dehors ? Un bardeau manquant ? Une fissure dans les fondations ? Qu’allez-vous faire maintenant ? Voici quelques conseils pour préparer votre maison pour le temps chaud et pour vous aider à évaluer les dommages causés par la saison hivernale.

Au printemps vous devez inspecter votre toiture

Vous devez vérifier les effets des barrages de glace. Si vous avez eu une pénétration d’eau et ce qu’il faut rechercher à l’intérieur et à l’extérieur maintenant que la neige a fondu. La formation de barrages de glace est en fait de la neige compactée contre votre toit. Elle fond en raison de la chaleur provenant de la maison et du froid de l’air extérieur et de la neige.

Cette neige fondante peut s’infiltrer sous les bardeaux de toit (surtout s’ils sont endommagés ou manquants). Aussi dans le papier de couverture ou dans les gouttières, puis remonter. Vous DEVEZ vous assurer que les gouttières sont correctement inclinées. Et qu’elles sont dégagées et non obstruées et qu’il n’y a pas de bardeaux manquants ou cassés.

Si vous avez un barrage de glace, il y aura des marques d’eau sur le plafond ou les murs de la maison. Pire une cascade de glace débordant d’une gouttière bouchée ou des murs humides, même jusqu’au sous-sol !

N’oubliez pas qu’il faut être TRÈS PRUDENT lorsqu’on casse les glaçons, car le poids peut faire tomber une gouttière, briser une fenêtre (un des clients de Dana !) ou vous blesser !

Le printemps est un bon moment pour vérifier la pénétration de l’eau du sous-sol au toit

L’eau empruntera le chemin de moindre résistance et descendra du toit vers le sous-sol. Vérifiez que vos fondations ne présentent pas de traces d’eau ou de murs humides. Si c’est le cas, vous devez vous assurer que votre cour est inclinée loin des fondations de la maison : 1-3″ en pente vers l’extérieur de la maison à au moins 3′.

Vous pouvez utiliser de la terre ou du paillis d’écorce. Pas de pierre à moins que vous ne l’utilisiez sur de la terre correctement inclinée. Une bonne ventilation de la maison est également essentielle, votre maison a besoin de respirer !

Si vous avez du béton autour des fondations de votre maison, sans aménagement paysager, il faut le sceller avec du calfeutre pour éviter les infiltrations d’eau.

Il est temps de penser à faire l’inspection de la climatisation

Assurez-vous que l’unité est de niveau et l’unité de climatisation doit également être sur une plate-forme solide. Telle qu’une plate-forme en béton ou en pierre, et non sur de la terre, car l’unité pourrait s’enfoncer. Enlevez tous les débris qui se sont accumulés autour de l’appareil. Mettez l’appareil en marche et laissez-le fonctionner pendant 30 minutes.

Lorsqu’il fonctionne, l’appareil doit émettre un son semblable à celui de tout autre appareil électroménager, pas de grattage ni de bruits bizarres. Après 30 minutes de fonctionnement, prenez un thermomètre et vérifiez la température de l’air sortant de la bouche d’aération.

La température doit être fraîche (environ 12-15 degrés Celsius). Une fois de plus, en cas de problème, faites appel à un spécialiste pour une mise au point. Vous devez également vérifier la mousse isolante autour du tube en cuivre qui va vers l’unité extérieure. Assurez-vous qu’elle est toujours intacte.

Autres choses à faire pour l’Inspection de votre maison au printemps

Liste de choses que vous auriez aimé faire avant l’hiver dernier afin de budgétiser cette année et d’être mieux préparé pour l’hiver prochain. Vérifiez votre toit, les surplombs d’arbres ou de branches, les problèmes de fondation, le nivellement. Et finalement toutes les bonnes choses à faire pour être mieux préparé pour l’année à venir.

Deux choses à ne pas oublier: Demandez TOUJOURS trois devis et, pour tout projet, en particulier les projets importants et coûteux. Envisagez de faire appel à un inspecteur en bâtiment pour superviser les travaux afin de vous assurer que vous ne faites pas d’économies et que le travail est effectué correctement.

Ce coût supplémentaire vous permettra d’économiser des milliers de dollars et de gagner du temps et de l’énergie pour faire face à un problème majeur. Par exemple, si vous ne nettoyez pas les gouttières.

Vous devrez enlever des panneaux de gypse, de l’isolation et peut-être aussi réparer votre toit pour ne pas avoir engagé quelqu’un pour monter sur votre toit afin de nettoyer une gouttière ou réparer des bardeaux.

Il existe même des entreprises qui ne font que des travaux d’entretien au printemps et à l’automne et qui s’occupent de cela pour vous. Cela peut valoir la peine de dépenser quelques centaines de dollars pour économiser des milliers de dollars par la suite !

Allez-y et nettoyez ces gouttières! Mais il y a aussi un autre problème grave qui peut être détecter l’hors de l’inspection de votre maison au printemps. Les insectes ravageurs pourraient endommager votre propriété.

Un contrôle des insectes facile et abordable pour votre maison

Le printemps est pour ainsi dire arrivé, et la population d’insectes aussi. Le royaume des insectes est en sommeil pendant l’hiver. Mais au printemps, ils sortent en force, prospérant dans un climat plus chaud.

Inspection de votre maison au printemps pour les insectes
L’inspection de votre maison au printemps pour trouver des insectes ravageurs qui pourraient endommager votre propriété.

Une fois encore, les fourmis, les araignées, les grillons, les coléoptères, les perce-oreilles et autres sont là. Et il est temps de commencer à étendre un périmètre d’insecticide autour de la maison.

Liste des insectes qui sortent au printemps

Les abeilles, les fourmis charpentières, les termites et d’autres insectes nuisibles commencent à  pulluler au printemps pour trouver de nouvelles maisons où nicher. Ils sont attirés par les environnements humides. D’où l’importance d’intervenir dès que possible en cas de dégâts des eaux !

Si vous avez un problème d’insectes, traitez-le immédiatement et recherchez ensuite la cause. Par exemple la formation d’un barrage de glace, le toit qui fuit, etc..

En général, vers la mi-mars, il est temps de sortir le tuyau d’arrosage et le pulvérisateur, des outils de lutte contre les insectes. Il s’agit d’une tâche facile à réaliser, même si beaucoup de gens paient pour la faire faire.

Mais payer un exterminateur d’insectes peut coûter des centaines de dollars par an. Alors qu’il est relativement facile de mettre en place un périmètre anti-insectes simple et efficace pour une fraction de ce montant.

Travaux à faire pour lutter contre les insectes extérieurs

Les insecticides fabriqués par Bayer, Ortho et Spectracide sont généralement en solde à cette période de l’année. Ainsi, pour une vingtaine de dollars, vous pouvez vous rendre chez Lowe’s ou Home Dépôt pour acheter de l’insecticide. Pour ensuite en vaporiser autour de ma maison et créer une barrière contre les insectes.

Ceci en gardant efficacement les petites bestioles de mère nature à l’extérieur. Et l’insecticide est facile à mélanger et à appliquer. Il suffit de suivre les instructions données. En gros, vous pulvérisez tout autour de la maison en remontant d’environ un mètre sur les côtés et en sortant d’environ un mètre de la maison.

Pour plus de sécurité, portez des gants et un masque respiratoire pour protéger la peau contre le contact et l’inhalation. La bifenthrine est l’ingrédient actif, donc vous devriez probablement porter une protection aussi. L’ensemble du processus prend environ trente minutes, y compris le nettoyage de votre pulvérisateur et le rangement de votre tuyau.

Lutte contre les insectes intérieurs

Certains insecticides, comme l’Ortho, peuvent être pulvérisés à l’intérieur, et sont même livrés avec leur propre pulvérisateur. Lors de votre Inspection de la maison au printemps, parcourez le périmètre intérieur de votre maison et vaporisez une couche légère le long des plinthes.

Évitez si possible la cuisine et concentrez-vous sur les seuils de porte et les rebords des portes et fenêtres. Maintenant que vous avez pulvérisé l’extérieur et l’intérieur, vous avez créé une barrière mortelle pour tous les insectes qui tentent de pénétrer dans votre maison.

Et vous l’avez fait de manière économique, efficace et facile. Le spray pré mélangé intérieur et extérieur est un peu plus cher, environ quinze dollars. Mais il vous permettra de faire trois ou quatre applications, ce qui, à notre avis, vaut la peine à long terme de l’acheter et de l’utiliser.

Le combat contre les insectes vous fait économiser de l’argent

Suivez cette procédure simple tous les mois et vous aurez une maison presque sans insectes. Vous pouvez abandonner cette routine en novembre, lorsque le temps commence à se rafraîchir, car les insectes ne sont un gros problème qu’au printemps et en été.

En pulvérisant vous-même, vous vous épargnerez le coût d’un entretien mensuel de novembre à février qui n’est pas nécessaire. Et vous payerez une fraction du coût d’un exterminateur régulier.

Encore une chose sur la lutte contre les insectes

Puisque nous parlons de lutte contre les insectes. Voici une petite astuce pour écraser les mouches. Si une mouche s’introduit occasionnellement dans votre maison. Savez-vous qu’il existe un moyen de l’écraser et de l’éliminer dix fois sur dix ?

Rappelez-vous simplement qu’avant d’utiliser votre tapette à mouches, visez un pouce derrière la mouche. Vous voyez, elles décollent comme de petits hélicoptères, avec un mouvement de recul. Si vous les frappez, elles voleront directement dans la zone de destruction à chaque fois, ce qui est un véritable contrôle des insectes à faire soi-même. Pauvre petite mouche finalement…