Climatisation Québec

La renovation

La climatisation au Québec en été

Climatisation Québec, l’industrie dans cette ville a pris des proportions considérables depuis les années 80.

Climatisation QuébecBien que les étés sont relativement courte au Québec, ils ont même chaud. Les vagues de chaleur et de smog pour les plus vulnérables de nos grandes villes comme Montréal ennuyeux.

Il est évident qu’un système de conditionnement d’air refroidit l’air au Québec, mais il faut aussi un filtre, de sorte que les particules polluantes trouve parfois en grande quantité dans les grandes villes.

Le principe d’un système de climatisation est relativement simple.

Le système, l’air et puis exécutez-le grâce à un compresseur. L’humidité qui se trouve dans l’air se condense et l’augmentation de la température de l’air sous pression.

Climatisation Québec, les offerts dans cette municipalité

Ensuite, l’air comprimé qui est beaucoup plus chaud que la température extérieure a augmenté dans une sorte de rôles à l’air refroidir.L a ensuite été refroidi à l’organisme au sein du système de climatisation à la maison, puis décompressé, qui servira à la chaleur ambiante pour attirer.

Une autre caractéristique du système de climatisation est conçu pour éliminer l’humidité de l’air à travers un processus de condensation. Comme l’air est un excellent isolant contient de l’humidité, ce qui permettra un meilleur échange thermique.

Au Québec on retrouve sur le marché plus d’une vingtaine de systèmes de climatisation, à vous de faire le bon choix.

Climatisation Québec est le choix à considérer.

Dans la conversation ordinaire, pour la climatisation au Québec, les gens amèneautomatiquement le refroidissement moyen à température ambiante. Techniquement parlant, cependant, la climatisation est le processus de contrôle de la température ambiante grâce à divers moyens de ventilation, de chauffage et de refroidissement. Dans la construction, il est dénommé CVC.

En 1902, le New York Stock Exchange a été le premier bâtiment d’utiliser les unités de climatisation refroidis séparément et on chauffe l’air. Plus tard cette année, Willis Carrier Havilland installé la première unité électrique terme de climatisation dans une usine d’impression.

L’unité va non seulement refroidi l’air, mais aussi contrôler le taux d’humidité.

En ces temps, de la climatisation a été principalement utilisés dans les installations de fabrication pour améliorer les produits en contrôlant les effets de l’humidité, ainsi, accroître la productivité des employés.

Il a été plusieurs décennies plus tard, dans les années 1950, que les maisons et les automobiles ont commencé à être équipés de la technologie de climatisation.

Une unité de climatisation au Québec se refroidit l’air à travers un réfrigérant, une substance qui modifie la température de l’air.

Dans les premiers stades de son développement, les unités de conditionnement d’air utilisé les gaz nocifs tels que le chlorure de méthyle et de l’ammoniac comme fluide frigorigène. Ils ont vite été remplacé par un autre type de produit chimique, la substance brevetée appelée Fréon.

Le fréon est sûr pour les humains. Toutefois, il est nocif pour l’environnement. Lorsqu’il est libéré dans l’atmosphère, ce gaz CFC est considéré comme un facteur contribuant à l’amincissement de la couche d’ozone.

La plupart des unités de climatisation vendus aujourd’hui utilisent encore ce type de gaz, en particulier le HCFC R-22. Il est dit que les écologistes devront attendre jusqu’en 2010 pour voir l’élimination totale des HCFC R-22 dans untis climatisation.

La climatisation au Québec ont différents types de cycles de réfrigération.

Le premier type utilise une pompe à chaleur qui pousse l’air chaud de la salle et les coups dans l’air refroidi si un compresseur. Les pompes deuxième type de fluide frigorigène. Lorsque le réfrigérant s’évapore, il prend avec lui l’air chaud et les feuilles refroidi par air.