Climatisation maison

La renovation

Climatisation pour la maison

La climatisation de la maison est un gage de confort et de bien-être pour tous les habitants de votre demeure.

Climatisation maisonLes étés au Québec ne dure pas très longtemps, mais ils ont tendance à être plus chaud, probablement due au réchauffement climatique.

Lorsque la chaleur se fait sentir, de nombreuses personnes malades, en particulier les personnes âgées, les jeunes enfants et les personnes atteintes de maladies respiratoires pourraient éprouver des problèmes.

Pour la climatisation de votre maison, il existe sur le marché une multitude d’appareils pouvant répondre aux besoins de chacun.

On retrouve plus particulièrement sur le marché deux types de systèmes de climatisation, soit les fixes et les mobiles. Les systèmes de climatisation fixe requièrent un plus gros investissement et une installation plus élaborée.

Un système de climatisation devra être installé par des techniciens spécialisés dans ce domaine.

Ce type de système de climatisation n’est pas accessible aux personnes qui vivent dans des logements locatifs.

C’est la raison pour laquelle il existe des systèmes de climatisation mobiles. Dans cette catégorie il y a un système d’air climatisé qui est entièrement mobile sur roulettes qui peut être facilement déplacé d’une pièce à l’autre selon les besoins de l’usagé.

Cet appareil est parfait pour rafraîchir une seul pièce. Cet appareil ne nécessitent aucune installation, il suffit de le brancher sur une prise standard et installé le dispositif d’échappement d’air chaud et vous êtes prêt à profiter d’une brise agréable.

Il y a aussi les systèmes conçus pour être installés directement dans la fenêtre. Ces systèmes sont très abordables et on peut les retrouver dans la plupart des grandes surfaces. Ce système de climatisation portable demandera une installation un peu plus poussée, mais il sera à la portée de n’importe quel bricoleur.

Techniquement, la climatisation est un processus de contrôle de la température ambiante grâce à divers moyens de ventilation et de refroidissement.

Pour faire un peu d’histoire, c’est en 1902 que le New York Stock Exchange a été le premier bâtiment à utiliser des unités de climatisation pour refroidir et chauffés séparément leur édifice. Plus tard cette même année, Willis Carrier Havilland a installé la première unité électrique de climatisation dans une usine de montage.

L’unité refroidissait non seulement l’air, mais contrôlait aussi le taux d’humidité de l’air ambiant.

À cette époque la climatisation a été principalement utilisés dans des manufactures et les système étaient fabriquer pour améliorer leurs produits en contrôlant les effets de l’humidité et ainsi accroître la productivité de leurs employés.

Ce n’est que plusieurs décennies plus tard, dans les années 1950, que les maisons et les automobiles ont commencé à être équipés de la technologie de climatisation.

Une unité de climatisation, refroidit l’air à travers un réfrigérant qui est une substance chimique qui modifie la température de l’air.

Dans les premiers stades de son développement, les unités de climatisation utilisaient des gaz nocifs tels que le chlorure de méthyle et de l’ammoniac comme fluide frigorigène. Ils ont vite été remplacé par un autre type de produit chimique, la substance brevetée est alors nommée le gaz fréon.

Le fréon est sans danger pour les humains. Toutefois, il est nocif pour l’environnement. Lorsqu’il est libéré dans l’atmosphère, ce gaz, CFC, est considéré comme un facteur contribuant à l’amincissement de la couche d’ozone.

La plupart des unités de climatisation vendus aujourd’hui utilisent encore ce type de gaz, en particulier le HCFC R-22.

Malheureusement, les écologistes ont dû attendre jusqu’en 2010 pour que cette situation change pour le mieux, déjà aujourd’hui en 2014, plusieurs appareils ont déjà remplacé le fréon de manière à éliminer totalement les HCFC R-22 dans leur système de climatisation.

Les l’appareil de climatisation possèdent différents cycles de réfrigération.

Le premier cycle utilise une pompe à chaleur qui pousse l’air chaud de la pièce où il est situé et il refroidi l’air à l’aide d’un compresseur.

Les pompes du deuxième cycle utilisent quand à elles un fluide frigorigène.

Lorsque le réfrigérant s’évapore, il aspire avec l’air chaud et il refroidit l’air ambiant.

Vous trouverez dans notre section sur la climatisation beaucoup d’informations pour vous aider à choisir le système qui conviendra le mieux à vos besoins, ainsi que de l’informations sur les différents fabricants d’appareils les plus populaires sur le marché.