Calcul chauffage

Le calcul du chauffage est important à faire

Le calcul du chauffage est devenu aujourd’hui de plus en plus important et pour cause! La fluctuation des prix dans le domaine de l’énergie est toujours constante.

Calcul chauffageDe nos jours une résidence privée doit absolument être la plus performante possible en ce conserve le calcul de chauffage. Une multitude facteurs sont à prendre en considération. Et dépendent énormément du système de chauffage que vous utilisez en ce moment. Ou que vous songez à vous procurer dans un avenir proche.

Si vous êtes présentement propriétaire d’un système de chauffage au mazout? Et que vous penser sérieusement de remplacer votre générateur d’air chaud par un système de chauffage au mazout beaucoup plus performant. Vous pourriez peut-être réalisé des économies substantiel.

Pour établir un calcul du chauffage, vous devez nécessairement connaître le coût annuel en combustible. Ainsi que le genre de technologie que vous utilisez en ce moment. Vous pouvez effectuer une vérification du rendement saisonnier du système de chauffage que vous prévoyez vous procurer. Le rendement saisonnier de votre système actuel. Ainsi que le coût de chauffage annuel actuel du combustible pour le chauffage votre maison.

Aide pour le calcul de votre chauffage

Ceci pourra sans doute vous aider de manière à savoir combien vous pourriez économiser. En remplaçant votre ancien système de chauffage au mazout par un nouveau modèle beaucoup plus performant. Vous pourrez déterminer ainsi la différence des coûts avec des prévisions très précises.

Cela vous permettra aussi de savoir si ça vaut la peine pour votre résidence de changer le système de chauffage actuel. Le même exercice se fait lorsque vous voulez améliorer le système de chauffage au gaz.

Il serait encore intéressant de faire un calcul pour votre chauffage en utilisant divers combustibles. Et d’énergie de manière vous donner la différence des coûts. Pour chacun des combustibles que vous aurez la possibilité d’utiliser pour chauffer votre résidence privée.

Le calcul des économies d’énergie de chauffage ou l’isolation des améliorations sont compliquées. Par le fait que la consommation de chauffage varie en fonction de la météo. Malheureusement, vous ne pouvez pas prendre votre consommation d’énergie d’avant d’avez ajouté l’isolation.

Et le comparer avec votre consommation d’énergie, parce que le temps avant et après aura sans doute été différent. Il aura sans doute des conséquences sur votre consommation d’énergie d’une façon ou l’autre.

Le chauffage d’un bâtiment

Par exemple votre maison, car cela dépend de la façon du froid. Donc,  généralement ceci va prendre beaucoup plus d’énergie pour chauffer une maison au milieu de l’hiver. Comparativement aux besoins énergétique le la même maison au milieu de l’été.

Heureusement, il existe un moyen simple de rendre compte de ces variations dans le temps. Ceci afin que vous puissiez comparer équitablement la consommation d’énergie de chauffage d’une période à celle d’un autre. Le secret réside dans une forme simple de données appelées degrés-jours de chauffage.

En un mot, la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer un bâtiment pour une période donnée est proportionnelle à des degrés-jours de chauffage (ou HDD) au cours de cette période. Si votre bâtiment est dans un endroit qui a 5000 HDD en 2007 et 6000 HDD en 2008. Vous devez vous attendre que la consommation d’énergie en 2008 aura été d’environ 20% supérieure à la consommation d’énergie en 2007.

L’utilisation des degrés-jours pour le calcul du chauffage. Mais aussi des économies d’énergie qui en ont résulté d’une amélioration de l’isolation ou de chauffage est assez simple.

Connaître votre consommation totale de chauffage

Réunissez tous vos factures d’énergie! Par la suite, calculer votre consommation totale de chauffage pour une période avant d’avoir procédé à l’isolation. Et ensuite quelque temps après avoir installé l’isolant.

Idéalement, vous serez en mesure de travailler les kWh que vous avez utilisé pendant 12 mois avant et 12 mois après. Les périodes de 12 mois sont corrects. Car ils permettent d’annuler certaines inexactitudes introduites par les variations saisonnières de la consommation d’énergie. Que les degrés-jours ne peut pas supprimer automatiquement).

Obtenez le calcul total de jours où le chauffage est (par exemple, à partir de ce site HDD) pour chaque période de consommation d’énergie que vous avez identifié. Vous pouvez tout simplement réunir la somme des degrés-jours ensemble.

Donc, si par exemple, vous avez une période de consommation d’énergie qui couvre Mars 2007 to Feb 2008. Vous pouvez obtenir les degrés-jours par mois pour chaque mois en question. Et les somme de réunies pour obtenir le total .

Si vos dates ne sont pas aussi régulières? Vous pouvez simplement obtenir les degrés-jours quotidiens de votre région. Vous obtenez la somme des chiffres appropriés ainsi que des totaux pour chaque période considérée.

Maintenant, divisez votre avant kWh par votre degré-jour avant et après avoir  diviser votre kWh. Pour obtenir le total avant et après en kWh multiplié par le HDD. Il suffit de comparer les chiffres en kWh par les degrés-jours pour enfin obtenir le pourcentage des économies que vous avez fait.

Les points importants à noter pour le calcul du chauffage:

Cette approche simple ne fonctionnera que si vous avez les chiffres de consommation d’énergie. Ils représentent votre consommation d’énergie et le calcul du chauffage uniquement. Si vous avez un système de chauffage électrique. Ça va fonctionner très bien si c’est mesurée séparément. Mais il ne fonctionnera pas aussi bien, si vos chiffres comprennent tous les kWh votre consommation électrique.

La consommation d’énergie pour l’eau chaude est généralement relativement faible par rapport à la consommation de chauffage. Il n’y a donc pas trop de soucis s’il est sur la même alimentation. Tous ces chiffres que vous calculez seront approximatifs.

Pour vous permettre de comprendre les besoins en chaleur d’un espace. Vous avez besoin de comprendre comment la chaleur est perdue à partir d’un espace. Et la rapidité avec laquelle cela se produit. C’est pour vous permettre de calculer la production de chaleur dont vous avez besoin. Et à quelle vitesse vous avez besoin de chauffer un espace pour maintenir la température désirée.

Règle rapide de la Route du pouce

Première étape du calcul pour votre maison

  • Calculer la superficie de l’espace à chauffer en m2
  • Mesurer et noter la longueur interne ou externe en mètres.
  • Mesurer et noter la largeur interne ou externe, en mètres.
  • Exemple: 5m Longueur 10m x largeur = 50m2

Deuxième étape pour le calcul

Calculer le besoin en chaleur de l’espace en utilisant les règles de base pour les différents espaces.

Ci-dessous sont des guides pour les besoins en chaleur:

  • Living Room 60W/m2 21 Deg C
  • Salle de bain 70W/m2 21 degrés C
  • Cuisine 60W/m2 16 Deg C
  • Chambre 60W/m2 18 Deg C
  • Hall d’entrer 60W/m2 16 Deg C

Ceci est basé sur briques pleines ou des logements de bloc avec une isolation thermique et la cavité du double vitrage.

Exemple:

  • Longueur 5m x largeur 10m
  • = 50m2 x 60W/m2
  • = 3000 W
  • Résultat de 3 kW

Cet exemple peut également être utilisée pour calculer la puissance requise pour une installation nouvelle chaudière

Le calcul de la perte de chaleur

Pour calculer la perte de chaleur spécifique dans un espace. Vous devez considérer les températures de l’espace extérieur et l’espace intérieur désiré. C’est un critère de température acceptée, ce qui est – 4 Deg C, la température extérieure minimale et la température désirée. Comme indiqué ci-dessus dans la règle des deux étapes du calcul de chauffage.

Pour effectuer le calcul chauffage de la chaleur spécifique d’une perte? Mesurer les dimensions de l’espace interne, soit la hauteur, la largeur et la longueur en mètres.

Calculer la superficie des fenêtres en m2 et soustraire la surface du mur. Ensuite de mesurez et  calculez en m2 le plafond et les planchers.

Quand ces mesures ont été prisent! Nous pouvons commencer à calculer la perte de chaleur par le matériau. Par exemple l’espace murs, planchers, fenêtres et le toit ou le plafond.

De plus, il faut calculer les pertes de chaleur à cause de l’infiltration du froid créent de la perte de chaleur.  Des zones qui permettent à l’air extérieur de pénétrer sous les portes ou les fenêtres à travers les calfeutrages, etc.

La perte de chaleur est calculée est en mesurant la surface et en le multipliant par la valeur U connu pour le matériel. Ceci est la résistance thermique du matériau multipliée par son épaisseur. Il y a des tables de valeurs disponibles en U pour les matériaux. Par exemple, une paroi dans une cavité vacante a une valeur U de 1,6.

Ces valeurs sont calculées à partir de la valeur K de la matière multiplié par l’épaisseur du matériau.

Exemple de calcul chauffage:

Espace Temp 21/Extérieur -4/Air changements 3/Differential Temp 25

Chambre: dimensions Living Values ​​x U = perte de chaleur spécifiques

  • Air 10 x 5 = 50 x 3 = 150m3 x 0,33 = 50
  • Verre 1 x 2 = 2m2 x 3,0 = 9,5
  • Murs (externe) 10 + 5 x 3 = 45-2 = 43m2 x 0,45 = 19
  • Étage 10 x 5 = 50m2 x 0,10 = 5
  • Toit / Plafond de 10 x 5 = 50m2 x 0,54 = 27

Spécifique au total de la perte de chaleur = 110 x 25

Perte de chaleur totale = 2750 W

Pour le calcul du chauffage, on peut arrondir le résultat à 3000 W ou 3kW. Vous pouvez constater que nous avons perdu 250W à partir de notre règle originale de calcul chauffage.

Ce ne sera pas toujours le cas! Par exemple, si nous avions plus de fenêtres, de murs extérieurs ou des changements d’air? Nous aurions subis plus de perte de chaleur.

En outre, il convient de rappeler que cette règle demeure une approximation.

Habituellement une marge est toujours ajouté au calcul de dimensionnement du radiateur.

Donc, si nous prenons notre 3kW et ajouter 11% il démontre un résultat de 3.33kW et 3.5kW.